Le pays des autres, Leila Slimani

 

Mathilde arrive à Fès, ville de l’intérieur marocain. Elle vient d’épouser Amine Belhaj, un Marocain, soldat dans l’armée française dans les années quarante. Le récit se situe en 1947, dans un pays en route vers son indépendance.

 

Loin de son Alsace natale, Mathilde doit s’adapter à un autre mode de vie. Amine, de retour à Fès parmi les siens, retrouve les traditions et lui répète : « Ici, c’est comme ça », alors qu’il se bat pour reprendre possession de son domaine. Mathilde découvre la place faite aux femmes, a l’impression de vivre dans « le pays des autres ». Elle convainc Aïcha, sa fille, d’aller à l’école :

  

« Je t’envie, tu sais, j’aimerais pouvoir retourner à l’école. Apprendre mille choses, me faire des amis pour toujours. C’est la vraie vie qui commence. »

Ce roman nous plonge dans le Maroc des années cinquante, dans le quotidien des Marocains, des Européens,  des femmes, des journaliers, des paysans, des exilés qui se côtoient. Mathilde nous guide, à travers ses colères et sa force, dans Le pays des autres.

Histoire du Maroc, histoire de Mathilde et Amine, ce livre m’a beaucoup plu !

Leïla Slimani, Le pays des autres, Gallimard