Elisa Shua Dusapin, Hiver à Sokcho

 

« Il est arrivé perdu dans un manteau de laine”, nous dit-elle d’entrée.

Il, c’est Yann Kerrand, un Français auteur de bande dessinée qui arrive en hiver à Sokcho, petite ville portuaire proche de la Corée du Nord. 

Elle, 23 ans, depuis un mois aux réchauds dans la pension que tient sa mère. Elle cuisine pour les rares clients. Au marché son « métissage français restait source de commérages ».

Ils se parlent, un peu, il lui montre ses carnets de dessins, elle les aime.

Ils sont très différents, s’approchent peu à peu, se frôlent. Leurs conversations sont comme les histoires qu’il a créées par ses dessins : L’histoire (…) s’est  diluée comme une errance entre mes doigts.

Un très beau roman, poétique à  lire pour le plaisir de l’écriture de Elisa Shua Dusapin, autrice franco-coréenne,

 

Hiver à Sokcho, prix Robert-Walser 2016, Folio