Par hasard, lire

Si vous passez devant cette petite épicerie, vous verrez deux cartons plus ou moins remplis, c’est selon, de toutes sortes de livres pour chaque âge. J’y ai fait des trouvailles variées : un presque neuf Petit Robert, le Lièvre de Patagonie de Claude Lanzmann, que j’ai offert puisque déjà lu, et récemment Trois saisons d’orage de Cécile Coulon,

Je ne vais pas vous raconter Trois saisons d’orage, je vous laisse le plaisir de le découvrir, si vous ne le connaissez pas encore. Evoquer ce roman, c’est commencer par le lieu presque mythique et pourtant bien réel où il se déroule:  le massif des Trois-Gueules, qui a sa propre vie, son histoire, tout aussi importante que celle des protagonistes.

Trois générations, sont dépeintes avec force et précision. Cécile Coulon modèle ses personnages, leur donne substance en les guidant vers un destin qui s’esquisse et auquel ils ne pourront pas échapper.  On le devine, parfois on le regrette presque. On hésite, on se demande et on va jusqu’à la dernière ligne.

“Je vous parle d’un endroit qui est mort mille fois avant mon arrivée, qui mourra mille fois encore après mon départ, d’un lieu humide et brumeux, couvert de terre, de pierre, d’eau et d’herbe. Je vous parle d’un endroit qui a vu des hommes suffoquer, des enfants naître, d’un lieu qui leur survivra, jusqu’à la fin, s’il y en a une.”  p.10

J’ai aimé l’écriture de Céline Coulon, je ne connaissais pas cette autrice. C’est le hasard de la rencontre des livres. Il y a ceux que l’on recherche et ceux sur lesquels on tombe. Et vous, quelle rencontre avez-vous faite ?

Trois saisons d’orage Cécile Coulon paru le 5 janvier 2017 aux éditions Viviane Hamy et ayant reçu le prix des libraires 2017.